La vibration : un point commun entre l’œuvre de Gyorgy Ligeti et de Jesús-Rafael Soto.

En ouverture de cette conférence mixte dressant des ponts entre la musique et les arts plastiques, Hélène Jacques, professeure d’Histoire de l’art à l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Gilles, nous parlera de l’art cinétique et optique et de quelques-unes de ses figures emblématiques avant de céder la parole à Jean-Marie Rens, directeur honoraire de l’Académie Arthur De Greef et compositeur (www.jean-marie-rens.be).

Ayant été lui-même très influencé par ces deux grands créateurs et plus particulièrement par Soto, Jean-Marie Rens consacrera une partie de son exposé à son propre travail de compositeur.

Ligeti est considéré aujourd’hui comme l’une des personnalités musicales les plus marquantes de la seconde partie du XXe siècle. L’œuvre de ce compositeur hongrois (sans oublier son travail de théoricien – tous ses écrits ont été édités en 3 volumes aux éditions contrechamps) s’est profondément transformée en un peu plus d’un demi-siècle de création. Si jusqu’à son départ de Hongrie en 1956 les premières compositions sont marquées par l’influence de son compatriote Bartók, dès son arrivée en Europe de l’Ouest Ligeti crée un langage et une esthétique reconnaissable entre toutes. Il suffit de quelques secondes de sa musique pour reconnaître sa patte.

Dans plusieurs de ses conférences et articles, Ligeti fait référence à des artistes comme Klee, Eischer ou encore Calder qui ont influencé son travail. Bien qu’aucun écrit n’y fasse référence, plusieurs de ses œuvres peuvent également être mises en parallèle avec le travail du plasticien vénézuélien Jesús-Rafael Soto. Le point commun ? La vibration ! C’est de ce rapport entre les œuvres cinétiques de Soto et des pièces comme Continuum pour clavecin ou encore la seconde des trois pièces pour deux pianos de Ligeti dont il sera question lors de cette conférence.

 

Lundi 13 février à 19h – Atelier de Dessin (voir signalétique)

Académie des Beaux-Arts Jean-Jacques Gailliard

Un événement en collaboration avec l’Académie Arthur De Greef de Saint-Gilles

 

 

Comments are closed.

Post Navigation